Le génie de Léonard de Vinci

Léonard de Vinci

Publié le : 22 décembre 20164 mins de lecture

De tous les artistes qui ont marqué la Renaissance, l’un d’eux s’est particulièrement distingué par son génie. Si Einstein était l’incarnation du génie « moderne », Léonard de Vinci était incontestablement un génie de son temps. Mais qu’est ce qui le distinguait des autres ? Pourquoi, aujourd’hui encore, on continue à le considérer comme un être exceptionnel !

Léonard de Vinci : autodidacte et touche à tout

Né en 1452 dans un petit village de Toscane, Léonard de Vinci n’a reçu pour seule formation, à l’âge de 14 ans, que celle de la peinture et de l’art à Florence dans l’atelier de Verrocchio. Jamais il n’a reçu de formations plus poussées. Artiste de formation donc, ce qui distinguait Léonard de Vinci de ses contemporains était qu’il était aussi un scientifique, un autodidacte et qu’il voulait absolument tout savoir sur tout. Au fil de ses travaux, Léonard avait acquis une somme considérable de connaissances en tous genres : hydraulique, botanique, géologie, architecture, anatomie, mathématique, poésie, philosophie, et bien d’autres choses encore. Véritable touche à tout, la plupart des commandes qu’il reçut au cours de sa vie lui servait à financer ses recherches. Sa curiosité et ses ambitions étaient telles qu’il avait la fâcheuse habitude de commencer de nombreuses œuvres sans pour autant les terminer, au grand dam de ses mécènes. Pas étonnant alors si ce grand curieux de Léonard de Vinci ait écrit :  » Le plaisir le plus noble est la joie de comprendre ».

Les œuvres de Léonard de Vinci

Bien qu’il eu été célèbre, entre autre, pour ne pas avoir terminé plusieurs de ses projets, Léonard de Vinci a néanmoins laissé derrière lui quelques œuvres marquantes ainsi qu’une grande quantité de documents, de croquis et de manuscrits.
Parmi les nombreuses peintures qui lui sont attribuées, son œuvre la plus connue est sans aucun doute La Joconde, qu’il avait débuté en 1503. Cette peinture est d’autant plus importante que Léonard a toujours refusé de s’en séparer et n’aura de cesse à la retoucher car il voulait qu’elle soit parfaite. On lui attribut par ailleurs l’invention du Sfumato, un procédé qui adouci les contours des ombres. Parmi ses projets grandioses, il y a aussi le fameux « Cheval de Léonard », une statue en bronze qui devait représenter un cheval cabré. Un défi technique qu’il ne pourra mener à bien à cause du roi de France Charles VIII qui avait entrepris une expédition en Italie. Résultat, le bronze nécessaire à la fabrication de la statue fut utilisé pour l’artillerie. Enfin, comment ne pas parler de Léonard sans citer ses nombreuses inventions et idées qui étaient nettement en avance sur leur temps. Il avait par exemple « inventé » le parachute et le tank plusieurs siècles avant que ces derniers ne voient le jour. Mais le plus surprenant finalement, c’est que Léonard de Vinci était non seulement connu en tant que peintre, mais aussi pour les fêtes qu’il organisait et dans lesquelles il utilisait des feux d’artifices ainsi que des machines de son invention.

Plan du site